Communiqués

David Duval On s'épaule

Dons aux Banques alimentaires du Québec : les Éleveurs de porcs du Québec offrent une aide de plus de 133 000 $

Longueuil, le 22 décembre 2020 – Les Éleveurs de porcs du Québec sont fiers d’annoncer une somme record cette année afin de contribuer à l’aide alimentaire aux personnes en situation de vulnérabilité. Par l’entremise des groupes régionaux d’éleveurs et de la campagne On s’épaule, il a été possible d’amasser plus de 133 000 $ pour venir en aide aux Banques alimentaires du Québec. Cet argent permettra d’offrir des milliers de repas aux plus démunis.

Les Éleveurs de porcs du Québec ont à cœur cette cause depuis plusieurs années et estiment que tous les Québécois devraient pouvoir manger à leur faim. C’est pourquoi, dans un contexte comme celui de la crise sanitaire de la COVID-19 qui est venu exacerber les besoins en aide alimentaire, il fallait être encore plus présent pour aider plus de familles de chez nous.

« Encore une fois, je suis très heureux de voir l’immense travail effectué par nos équipes de partout au Québec, unies pour venir en aide aux gens dans le besoin. Aux Éleveurs de porcs du Québec, l’entraide est au cœur de nos actions. Notre travail consiste à nourrir les Québécois, il allait de soi d’avoir un objectif ambitieux. Je me réjouis de voir que l’objectif a été largement dépassé ».

- David Duval, président des Éleveurs de porcs du Québec

 

À propos des Éleveurs de porcs du Québec

Les Éleveurs de porcs du Québec représentent les intérêts de leurs 2 735 membres, répartis dans huit groupes régionaux. Le secteur porcin génère des retombées économiques de plus de 3,36 milliards de dollars, dont bénéficient toutes les régions de la province. Au Québec, la filière porcine emploie 31 000 personnes. Environ 70 % de la production porcine québécoise est exportée, ce qui représente une valeur de 1,81 milliard de dollars en 2019 et près de 45 % des exportations canadiennes en termes de valeur. Le porc du Québec est exporté dans plus de 80 pays, ce qui représente 6 % du commerce mondial du porc.

 

— 30 —

Retour