Actualités

Les Éleveurs de porcs du Québec demandent une intervention spéciale de 50 M$ des gouvernements

Catégories:

Gouvernement du Canada, Gouvernement du Québec

En cette période de chute de prix historique, les Éleveurs demandent formellement aux gouvernements québécois et canadien de prendre des mesures rapides et exceptionnelles pour aider les entreprises porcines à traverser cette tempête sans précédent et à redresser leurs liquidités. Cette demande survient alors que la guerre commerciale qui sévit aux États-Unis affecte grandement le prix du porc au Québec. Cette chute draconienne de prix est très préoccupante parce qu’elle risque de perdurer et qu’elle survient au moment où les éleveurs commençaient à peine à faire les investissements nécessaires et importants, notamment pour se conformer aux nouvelles normes en matière de bien-être animal.

L’aide de 863 M$ annoncée par le gouvernement québécois en réponse au conflit commercial ne prévoit aucune mesure particulière pour le secteur porcin. Dans une telle situation critique, le soutien du programme d’assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA) est insuffisant, d’autant plus qu’une partie des pertes doit être absorbée par les éleveurs eux-mêmes. Une aide supplémentaire, qui pourrait atteindre 50 M$, sera nécessaire afin de compenser les déficits engendrés par la chute du prix du porc. Selon l’évolution des marchés, ce montant pourrait évoluer.

Les Éleveurs sollicitent l’appui du ministre de l’Agriculture du Québec, de l’UPA, du Conseil canadien du porc et des différents partis politiques québécois. Des discussions se poursuivent avec le ministre Laurent Lessard.

 

Une annonce d’avance de compensation attendue la semaine prochaine

Dans les dernières semaines, les Éleveurs de porcs ont eu d’étroites discussions avec La Financière agricole du Québec (FADQ). Les représentants de la FADQ se sont montrés particulièrement sensibles aux besoins de liquidités des entreprises et à l’urgence de la situation. Les discussions positives avec la FADQ permettent d’espérer une annonce, dès la semaine prochaine, d'une avance de compensation de l’ASRA vers la mi-septembre.

 

Rien pour le porc dans l’aide gouvernementale déjà annoncée

Le 15 août dernier, le gouvernement du Québec a annoncé une intervention de 863 M$ pour aider les entreprises touchées par la guerre commerciale des États-Unis avec le Mexique et la Chine. Cette aide représente 45 M$ pour les entreprises agricoles. Aucune somme n’a été prévue spécifiquement pour le secteur porcin. La majorité de cette aide sera consacrée à renflouer les budgets de programmes existants de la FADQ pour l’appui à l’investissement. Ainsi, contrairement à ce que laissait entendre La Terre de chez nous (dans un article publié le 17 août sur son site Web), cet argent servira très peu au secteur porcin.

Retour