Actualités

Partenaires CDPQ

Acquisition du Centre d’insémination porcine du Québec : une excellente nouvelle pour la filière porcine

Catégories:

Filière porcine, Filière porcine

Saint-Lambert-de-Lauzon, le 31 août 2021 – Le Centre de développement du porc du Québec (CDPQ), les Éleveurs de porcs du Québec, AlphaGene, Gene-Alliance et Groupe Cérès-PIC sont fiers de s’unir et de devenir partenaires dans l’acquisition du Centre d’insémination porcine du Québec (CIPQ). Cette transaction aura un effet bénéfique sur l’ensemble de la filière porcine et permettra d’assurer la pérennité de l’organisation et de continuer à remplir pleinement son rôle stratégique dans l’avenir.

L’acquisition du CIPQ, par les partenaires de la filière porcine, s’inscrit dans une volonté de conserver la propriété, l’expertise et les emplois au Québec, d’être compétitif, d’assurer un approvisionnement de semence porcine de qualité à l’ensemble des membres de la filière québécoise, partout sur le territoire et de garantir l’achalandage des « hébergés » actuels pour les années à venir.

Une vocation à l’échelle humaine

À la fin des années 1980, le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) a créé le CIPQ qui oeuvrait alors sous l’égide de la Société québécoise d'initiatives agroalimentaires (SOQUIA). En 2008, la SOQUIA et Investissement Québec ont été fusionnés, de sorte que, jusqu’à aujourd’hui, c’est cette société qui a eu le mandat de veiller à la gestion du CIPQ et qui en était le propriétaire.

Pour les éleveurs et les « hébergés », l’évolution du modèle devenait de moins en moins conciliable avec la vocation souhaitée du centre par la filière. En étant le nouveau porte-étendard du CIPQ, la filière porcine pourra continuer de miser sur une approche collective favorable à tous les partenaires.

« Le Centre de développement du porc du Québec a comme vision d’être un partenaire de choix pour l’essor de la filière porcine québécoise. Ainsi, il apparaît tout naturel de s’investir pour concrétiser cet ambitieux projet d’acquisition du CIPQ au bénéfice de tous les utilisateurs. Nous sommes très heureux de pouvoir contribuer à rallier les différents partenaires vers des objectifs communs en vue de promouvoir l’expertise et les services. Cette importante acquisition aura sans aucun doute un impact sur la compétitivité des entreprises québécoises », a fait valoir Jacques Faucher, directeur général du Centre de développement du porc du Québec.

« L’achat du CIPQ démontre une fois de plus la force de notre filière et sa capacité de rallier ses différents intervenants. Nous sommes des partenaires prêts à s’unir pour se donner des outils qui seront profitables pour nos producteurs. Je suis très fier que les Éleveurs de porcs du Québec participent à cette transaction de taille afin d’assurer la poursuite du mandat du centre et surtout de faire rayonner son expertise », a indiqué David Duval, président des Éleveurs de porcs du Québec.

« En tant qu'utilisateurs principaux du Centre d’insémination porcine du Québec, nous sommes heureux de nous engager afin de concrétiser l’acquisition de cet important maillon de la filière porcine québécoise par ses membres. Nous sommes sûrs qu’avec l’implication de tous les partenaires, notamment le CDPQ, pour orienter la gestion et la vision d’avenir, cette nouvelle association permettra de se développer et d’assurer la diffusion d'une diversité génétique de haute qualité à tous les éleveurs de porcs du Québec », ont pour leur part souligné, d’une même voix, AlphaGene, Gene-Alliance et Groupe Cérès-PIC.

 

Sur la photo : Janin Boucher, du Groupe Cérès-PIC, Christian Blais, de Gene-Alliance, Jacques Faucher, directeur général du CDPQ, Nick Coudé, directeur général du CIPQ, et David Duval, président des Éleveurs de porcs. Absent lors de la photo, Robert Brunet d'AlphaGene.

Retour