Actualités

Marc

Le porc du Québec, c’est bon pour nous!

Catégories:

Le porc du Québec s’est donné comme objectif, d’ici 5 ans, d’augmenter la préférence pour le porc chez les québécois. Afin d’atteindre cet objectif, la nouvelle plateforme de communication et la nouvelle signature de marque Le porc du Québec, Bon pour nous a été déployée. La signature Le porc du Québec, Exigez-le qui existait depuis 2012 sera donc remplacée afin de mieux refléter l’évolution de la marque.

La signature Bon pour nous a plusieurs avantages, car elle exprime les nombreux bénéfices fonctionnels du produit. Le porc du Québec : c’est bon au goût, bon en 5 minutes, bon avec des bleuets d’ici, bon à toutes les sauces et bon à ce point-là! La  promesse de marque a également la force d’être aussi pertinente pour faire la promotion du produit que pour mettre en valeur la profession d’éleveur de porcs et tout le secteur. En d’autres mots, opter pour le porc du Québec, c’est faire un choix qui profite à l’ensemble de la province. Par exemple, 31 000 emplois, partout au Québec, c’est bon pour nous, ou encore, du porc élevé selon les plus hauts standards, c’est bon pour nous.

 

Campagne automnale

C’est dans la foulée de cette nouvelle plateforme que Le porc du Québec dévoile sa campagne automnale conçue par Cossette. Avec un ton humoristique, elle démontre avec brio que Le porc du Québec, c’est Bon à ce point-là. Le concept publicitaire est en fait la quête de Marc pour obtenir la fameuse recette de longe de porc farcie de Sophie. Marc a tellement aimé la recette qu’il fait tout pour attirer l’attention de Sophie, à table lors d’un repas, en l’appelant le nuit et même en passant devant chez elle avec un panneau publicitaire géant.

 

Placement innovateur

Cossette Média a élaboré un achat innovateur afin de diffuser, de la mi-octobre à la mi-novembre, le message télé de 30 secondes, suivi de celui de 15 secondes dans la même pause publicitaire. Cette technique d’achat a permis de mettre en valeur notre campagne et de raconter plus efficacement la quête de Marc pour obtenir la recette de Sophie. Afin de poursuivre l’aventure, un troisième message de 15 secondes était en ondes dès la mi-novembre.

 

Une campagne bien vue

À la fin de la campagne, c’est 88 % des consommateurs qui l’auront vue à 22 reprises. Plusieurs initiatives sur le Web ont été mises de l’avant afin d’inviter les internautes à chercher la fameuse recette de longe de porc farcie. La campagne a aussi été déployée sur les médias sociaux, dans La Presse+ ainsi qu’à l’intérieur du magazine RICARDO et sur ses plateformes. Le porc du Québec, c’est bon au goût et c’est surtout bon pour nous!

Retour