Actualités

L’industrie de la viande rouge presse Ottawa de régler le conflit au Port de Montréal

Catégories:

Commerce international, Gouvernement du Canada

L'industrie de la viande rouge du Canada, représentée par le Conseil canadien du porc, Porc Canada, le Conseil des viandes du Canada et la Canadian Cattlemen’s Association, a écrit au gouvernement fédéral pour lui demander d’intervenir afin de régler le conflit de travail en cours au Port de Montréal.

« Les exportations agricoles canadiennes ne devraient jamais être perturbées, en particulier les produits carnés périssables, ont fait valoir les représentants de l’industrie. Les transformateurs canadiens de bœuf et de porc dépendent fortement de ce port. Le conflit perturbe la chaîne d'approvisionnement des exportations. Nous demandons que les denrées périssables et urgentes comme la viande fassent partie des exemptions en vertu du Code canadien du travail. »

En 2019, le Port de Montréal a expédié plus de 880 M $ de viande. Cette année, en raison de la demande accrue de la Chine au premier semestre, l’industrie canadienne a déjà expédié plus de 713 millions de dollars, indique la lettre.

Appui des gouvernements québécois et ontarien

Le Québec et l’Ontario ont également interpellé Ottawa, a rapporté La Presse aujourd’hui, pour lui demander « d’exercer son leadership » face à la grève générale illimitée des débardeurs. Les ministres provinciaux ont mentionné être préoccupés par les effets de ce conflit sur la chaîne d’approvisionnement économique du Québec, de l’Ontario et de l’est du Canada.

Retour