Actualités

Audience devant la Régie des marchés agricoles : Les Éleveurs et Olymel privilégient les pourparlers

Catégories:

Filière porcine

La Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec a tenu une audience téléphonique, ce matin, afin de traiter la demande urgente, présentée par les Éleveurs, d’obtenir une ordonnance pour que les porcs du Québec soient abattus en priorité.

Cette démarche juridique fait suite au dépôt, par Olymel et Oly-Robi Transformation, d’une requête à la Régie demandant la suspension temporaire de certaines dispositions de la Convention de mise en marché des porcs.

Dès l’ouverture de l’audience, la Régie a pris acte de l’entente intervenue entre les Éleveurs et Olymel de reporter leurs demandes respectives pour tenter d’en arriver à un règlement à l’amiable. À défaut d’un accord, les Éleveurs auront toujours la possibilité de présenter à nouveau leur demande urgente, car ils n’ont renoncé à aucun de leurs droits.

Les discussions s’intensifient d’ailleurs entre les membres de la filière et les représentants du ministère de l’Agriculture afin d’identifier divers moyens permettant de régulariser les abattages et de gérer au mieux la situation des porcs en attente.

Écoulement des porcs

Les dernières nouvelles sont positives. La capacité d’abattage est maintenue dans la majorité des abattoirs et en voie d’être rétablie aux abattoirs de Saint-Esprit et de l’Ange-Gardien, notamment grâce à la possibilité pour les travailleurs de l’extérieur, dont de Montréal, de revenir au sein des abattoirs grâce à l’application du protocole publié la semaine dernière par le gouvernement du Québec.

Quant à l’abattoir ATRAHAN, les activités seront en arrêt, comme il a été prévu, pour une deuxième semaine consécutive, mais des mesures permettant de démarrer à nouveau, dès la semaine prochaine, sont à l'étude.

Les Éleveurs continuent de suivre la situation de très près. Les éleveurs aux prises avec des problèmes d’écoulement de leurs porcs sont invités à communiquer avec le Service de la mise en marché au 1 800 363-7672.

Retour