Actualités

La Chine lève son embargo sur la viande de porc canadienne

Catégories:

Commerce international, Gouvernement du Canada

La Chine a levé l’embargo sur la viande de porc canadienne qui était en vigueur depuis le 25 juin dernier. Selon David Duval, président des Éleveurs de porcs du Québec, « la réouverture du marché chinois est une très bonne nouvelle pour l’ensemble du secteur porcin québécois et canadien et plus particulièrement pour les transformateurs ».

En juin dernier, la Chine représentait le plus important importateur de viande de porc du Canada, autant en termes de valeur que de volume. En raison des effets dévastateurs de la peste porcine africaine, les besoins chinois pour la viande de porc sont gigantesques. Les transformateurs profiteront de la réouverture de ce marché pour obtenir une valeur ajoutée sur leur produit. 

Le Conseil des viandes du Canada (CVC) rappelle à toutes les entreprises qu’il n’y a aucune marge d’erreur dans l’expédition de produits en Chine. Le Canada sera « en probation » pour une durée indéterminée. Cela signifie que tout doit être mis en œuvre pour que les envois soient pleinement conformes aux exigences d'importation de la Chine et que tous les documents soient exacts.

Des effets limités pour les éleveurs

« La réouverture du marché chinois ne change pas le contexte de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Puisque notre prix est basé sur des indices américains, nos éleveurs ressentiront peu les effets de cette bonne nouvelle dans le prix qui leur est versé », déplore le président des Éleveurs.

C’est pourquoi il insiste pour obtenir un appui stratégique de la part du gouvernement fédéral. « Dans les mêmes conditions de marché que nous, nos compétiteurs américains ont reçu de l’aide de leur gouvernement. Nos compétiteurs européens et sud-américains, pour leur part, ont des conditions de marché nettement supérieures. Pour préserver notre compétitivité, il nous faut l’aide d’Ottawa », plaide David Duval.

Pour lire le communiqué de presse du CVC, cliquez ici.  

Retour