Une production responsable

Responsables par nature

Gagnants du concours 2018

Lors de l'Assemblée générale annuelle 2018 des Éleveurs de porcs du Québec, trois fermes porcines ont été honorées pour leurs efforts remarquables en matière de responsabilité sociale. 

 

Jean-François Grenier, Ferme Porcine du Boisé

La Ferme Porcine du Boisé, située à Saint-Léon-de-Standon dans Chaudière-Appalaches, a été sacrée grande gagnante du concours 2018, remportant ainsi une bourse de 2 500 $. La diminution des risques de diffusion et de transmission de maladies infectieuses est la priorité numéro un pour cette ferme porcine. On y met tous les efforts nécessaires en appliquant les plus hauts standards de l’industrie.

 

Sophie Bédard, Élevages Soden

Les Élevages Soden se sont distingués par l’importance que l’entreprise accorde aux humains comme aux animaux. Cette compagnie a mis en place de nombreuses mesures pour assurer le mieux-être des travailleurs. Par exemple, l’ensemble du bâtiment a été construit et aménagé en fonction de leur sécurité et de leur confort.

 

Julien Gauvin, Ferme Julien Gauvin

La ferme porcine de Julien Gauvin lui procure tout l’engrais naturel nécessaire pour fertiliser ses champs de maïs, de soya et de blé, sous les conseils de son agronome. Soucieux d’améliorer son bilan environnemental, M. Gauvin a réduit l’utilisation de pesticides et a choisi d’utiliser des semences de soya et de maïs non traitées par un insecticide.

 

Gagnants du concours 2017

Lors de l'Assemblée générale annuelle 2017 des Éleveurs de porcs du Québec, quatre fermes porcines ont été honorées pour leurs efforts remarquables en matière de responsabilité sociale. 

 

Jean-Pierre et Raymond Breton, Bernard Breton inc.

Le premier prix a été remis à Bernard Breton inc., une entreprise s’étant grandement démarquée par ses pratiques exemplaires. En plus d’avoir instauré des mesures sanitaires strictes, les deux éleveurs ont été des pionniers dans le cadre du projet de contrôle local d’éradication du SRRP en Chaudière-Appalaches.

 

Véronique et Martin Langlois, ferme À-Porc-Ça

Avec l’ambition d’améliorer continuellement ses façons de faire, la ferme À-Porc-Ça s’est distinguée par son approche de gestion collaborative et pour l’installation d’équipement technologique, destiné à l’alimentation et à l’abreuvement des truies et réduisant le gaspillage.

 

Benjamin Roy, ferme SANIBEN

L’éleveur de la relève Benjamin Roy a mis en œuvre plusieurs mesures exemplaires pour le bien-être de tous : celui de ses employés comme celui de ses animaux. Partageant des valeurs comme le respect, la communication et l’esprit d’équipe, la formation de ses employés lui tient particulièrement à cœur.



Étienne Boucher, Lyne Guay et leur fils Nicolas, ferme Éli

Cofondateur du club-conseil en agroenvironnement de Beaurivage, Étienne Boucher estime que la responsabilité sociale est un vecteur essentiel pour assurer la pérennité des ressources. Le respect de l’environnement, le bien-être de la communauté et la cohabitation harmonieuse sont au cœur des préoccupations des propriétaires de la ferme Éli.